France: (+33) 09 70 44 48 32 ou Botswana: +(267) 6 25 01 39    Facebook Damarana

☰  MENU

Chobe et Savuti

Située au nord-est, Chobe est une région réputée pour ses importantes concentrations animales. C’est une destination particulièrement prisée pour les safaris. Elle part de Kasane, près de Kazungula, où se rejoignent les frontières de quatre pays africains, et descend jusqu’à la Moremi Game Reserve au sud-ouest. À Chobe, vous trouverez les plus importants rassemblements d’éléphants et de prédateurs de toute l’Afrique. Les migrations animales offrent un spectacle fascinant. Il existe quatre zones écologiques distinctes à Chobe : les célèbres marécages de Savuti, les marais de Linyanti, les plaines et forêts de Serondela et les prairies ripisylves. La migration annuelle des zèbres entre les fleuves Savuti et Chobe attire les lions, les guépards et les lycaons. Embarquez pour le confort d’une croisière sur le fleuve Chobe et admirez les espèces les plus rares, ainsi qu’une importante concentration d’oiseaux.

 

Les éléphants de Chobe…

Le parc National de Chobe abrite vraisemblablement les plus importantes hordes d’éléphants d’Afrique (40 000 éléphants). Ces derniers traversent le fleuve pendant la journée afin d’aller se nourrir sur la rive et les forêts namibiennes, puis reviennent dans le parc botswanais ou ils ne sont pas menacés.
 

LA RIVIERE CHOBE et LES MARAIS DE SAVUTI :

DE L’EAU, DU SABLE & UN MYSTERE

La rivière Chobe prend sa source dans les hauts plateaux du nord de l’Angola et change plusieurs fois de noms en entrant sur le territoire botswanais.
Ainsi, la rivière Kwando, son nom d’origine , devient le Linyanti pour finalement s’appeler Chobe avant de se jeter dans le fleuve Zambèze. A savoir au moment de la lecture d’une carte de la région!
Les marais de Savuti, d’une superficie de 10 878 km, constitue la partie ouest du parc. Ces marais sont les restes d’un immense lac dont l’approvisionnement en eau a été stoppé par des mouvements tectoniques.
Ces marais se sont totalement asséchés vers la fin du 19ème siècle et n’ont commencé à se re- remplir occasionnellement qu’au milieu du 20ème siècle. Et ceci sans lien apparent avec la qualité des saisons des pluies. Ce fait original, apporte une dimension mystique aux marais de Savuti.

Nouveau Impression Voyageur Impressions de Voyage de Eugine et Philippe – fly-in Botswana, Octobre 2015

Nouveau Impression Voyageur Impressions de Voyage de Geneviève et sa famille – fly-in Botswana, Octobre 2015