France: (+33) 09 70 44 48 32 ou Botswana: +(267) 6 25 01 39    Facebook Damarana

☰  MENU

Le désert du Kalahari

Le Kalahari est une immense étendue sauvage dominant le centre et le sud du Botswana. Il couvre plus des trois quarts de la superficie totale du pays. Sans être un véritable désert, cette région semi-aride constituée de broussailles, de savane et de forêts abrite une vie sauvage qui s’est adaptée à ces conditions extrêmes. Cette nature indomptée offrira au voyageur intrépide l’isolement et le spectacle des merveilles de l’Afrique. Ses éblouissants déserts salins abrités par les baobabs s’étendent sur la savane, regorgeant d’animaux et marqués de la trace indélébile des premiers habitants, les San, encore présents aujourd’hui dans le désert. Ce territoire abrite quatre principales réserves naturelles, parmi lesquelles la Central Kalahari Game Reserve, le Kgalagadi Trans-Frontier National Park, la Khutse Game Reserve et les déserts salins de Makgadikgadi.

 

Une Perle Sous la pluie…

Le Kalahari est une destination à privilégier pendant la saison des pluies.
Les migrations de zèbres et de gnous, l’arrivée des flamants roses se mêlant à la fraîcheur d’une végétation tendre offrent un spectacle unique et inoubliable!

 

LES DESERTS SALINS :

MAKGADIKGADI PANS

Les déserts salins de Makgadikgadi sont les vestiges d’un immense lac qui recouvrait la région à l’époque de la préhistoire. Ces déserts de plus de 10 000 km2 sont uniquement constitués de sel.
Tout autour, vous trouverez de vastes prairies couvertes de palmiers. Les déserts sont inondés par les pluies à chaque début d’année. Immédiatement après, le désert fleurit, attirant des milliers d’oiseaux aquatiques dans les bassins peu profonds.
Les flamants et les pélicans affluent dans les eaux salées et les animaux des plaines se rassemblent dans les prairies. Les déserts de Nxai, couvrant une immense surface, sont eux aussi un vestige du grand lac qui dominait le centre du Botswana. Les elya laissé la place à des sols fossiles recouverts de pans herbeux. La faune y est extrêmement fournie après décembre, pendant la saison des pluies.