logo

NOVEMBRE 2016 – Robert & sa famille

Namibie,,

A l'attention de Ingrid Bonjour Madame, Nous rentrons de Namibie après 15 jours merveilleux de découverte de paysages extraordinaires, d'images inédites (pour nous!) et de dépaysement total. Ce voyage a été organisé par Damarana pour  Emmanuel VINCENT, son épouse et moi même, son père. Ainsi que vous le demandez, je réponds à votre sollicitation d'informations concernant notre séjour qui s'est fort bien déroulé malgré l'éclatement de deux pneus à moins de 24h d'intervalle (ceci a ajouté un peu de piquant au voyage!). La prise en charge du véhicule n'a posé aucun problème et nous avons apprécié la propreté, l'état et le confort du Toyota Fortuner mis à notre disposition. Les trois établissements que nous avons préféré sont, dans l'ordre, le Mowani Mountain camp avec l'excursion 4×4 guidée pour les éléphants du désert, l'Okonjima Plains Camp avec les sorties 4×4 vers la Fondation Africat, les guépards et les léopards, et l'Okutala lodge . Grootberg est un site surprenant qui ne nous a pas vraiment enthousiasmés (de plus, les activités proposées  Elephant tracking et Rhino tracking, non mentionnées dans vos documents, sont particulièrement chères, respectivement, sauf erreur de ma part, ZAR 1270 et 1650).  Par contre, nous avons moins apprécié l'Olive Grove à Windhoek dont vous qualifiez, à notre avis à tort, les chambres de “luxueuses”, et pour lequel vous faites état d'une piscine (elle existe, mais…) et d'un jardin qui ressemble davantage à une cour intérieure certes agréable mais non pas au jardin que nous pouvions attendre. Quant à la diversité et à la qualité du circuit, nous n'avons pas grand chose à dire. Il est vrai qu'après coup, au vu de ce que nous avons vécu, nous aurions privilégié davantage le Damaraland en y passant une nuit de plus au détriment de la côte à Swakopmund où nous avons passé deux nuits avec des propositions d'activités à caractère très/trop touristique… Nous avons également trouvé un peu excessive la distance séparant le Desert Homestead de Sossusvlei (presque 100 km), même si ce lodge était parfait. Par ailleurs, nous avons eu un bon accueil lors de l'entretien avec Djibril à l'hôtel Thule à Windhoek. Un peu bref, mais nous pouvons attribuer ceci au fait que cet entretien ne s'est pas déroulé à l'aéroport comme initialement prévu mais à Windhoek du fait de problèmes de liaison aérienne. En ce qui concerne la qualité du Roadbook, permettez moi d'être franc : nous avons été plutôt déçus, et je vais essayer de vous dire pourquoi.  Nous avons été crédités d'un document constitué de la juxtaposition de trois parties : le Roadbook proprement dit (description routière de l'itinéraire permettant d'aller d'un point à un autre), la confirmation de voyage que vous nous aviez déjà fait parvenir par mail, et un certain nombre de pages d'informations générales  pour certaines insérées au milieu du Roadbook en rapport avec l'itinéraire décrit (par exemple Etosha), et pour d'autres reléguées en fin de document, pas toujours en lien direct avec le circuit proposé (Kaokoland, Parc du Namib Naukluft où notre itinéraire ne nous a pas conduit, Fish River Canyon…), ni dans l'ordre du circuit proposé. Certaines redondances.   Le tout était accompagné d'un certain nombre de prospectus touristiques pas toujours en lien avec notre circuit. Ceci nous a donné l'impression d'un millefeuilles non structuré nous obligeant à tourner, retourner et encore retourner les pages pour avoir des informations à peu près cohérentes. En ce qui concerne le Roadbook proprement dit, les indications routières étaient dans l'ensemble suffisantes.  L'indication des adresses des bâtiments historiques de Swakopmund nous aurait facilité la tâche pour les trouver. Pour arriver à l'hôtel Olive Grove à Windhoek, nous avons bien suivi l'avenue Robert Mugabe et guettant la “Uhland Street” qui n'est pas indiquée : il aurait été préférable de mentionner plutôt la Schwanzegweg et de donner une indication du kilométrage où elle se trouve depuis le début de l'avenue Robert Mogabe. Il est dommage que la seule carte insérée dans le Roadbook concernant l'emplacement de la Rock House ne mentionne pas les routes proposées pour rejoindre Etosha le lendemain (D2671 et D2695).  Sauf erreur de ma part, nous n'avons trouvé nulle part une mise en garde du climat très particulier de la côte au niveau de Walvis Bay/Swakopmund (perte de 20°C en quelques km) : c'est par internet que nous avons eu connaissance du courant de Benguela, cause de cette fraîcheur surprenante et de la brume épaisse qui apparaît souvent sur cette partie de côte.  Il est regrettable que l'absence de marge gauche a fait que les perforations de reliure ont nuit à l'accès à certaines informations (par exemple kilométrage des étapes du 1er, 7, 9 et 11 novembre). De même, l'absence de bas de page (étape du 7 novembre) ne nous a pas permis de lire la fin du paragraphe “Faune et paysages du Damaraland”. Bref, nous aurions préféré recevoir un document plus structuré où nous aurions trouvé toutes les informations (générales, routières, touristiques, hôtelières) regroupées adéquatement au fur et à mesure du déroulement du circuit proposé. Davantage d'indications sympas sur ce que nous étions susceptibles de rencontrer sur la route auraient été les bienvenues  : par exemple, la traversée du Tropique du Capricorne, les flamands, les épaves de bateaux sur la cote des squelettes,  et autres curiosités jalonnant la route. Ceci dit, nous avons quitté la Namibie avec regret, pleins de merveilleuses choses dans la tête, et reconnaissants de votre organisation qui nous a permis de passer un séjour sans aucune anicroche. Pour cela, nous vous remercions de votre prestation.Nous vous remercions également de votre aide lors de notre passage à Swakopmund. Nous n'avons malheureusement pas pu vous voir en vos bureaux lorsque nous y sommes passés le 5 novembre. Je reste à votre disposition dans le cas où vous souhaiteriez davantage de commentaires sur tel ou tel point. Je précise que ce message n'est pas rédigé dans un but critique mais dans celui de vous apporter une aide à l'amélioration de la qualité de vos prestations. Croyez, Madame, à l'expression de mes cordiales salutations. Robert

 
Notre inspiration pour la création de ce voyage …