logo

JUIN 2015 – Véronique et Olivier

Namibie, Botswana,Auto-tour,Camps

Bonjour Olivier, Nous voici revenus en France après ce voyage extraordinaire, tout s'est très bien passé. Les rencontres , les paysages et les prestations ont été au delà de nos espérances.Nous avons trouvé le séjour très bien équilibré, cependant un petit bémol sur le premier et l'avant dernier jour. Le premier jour : arrivée à Windhoek à 13 h, puis 2 heures de transfert pour aller de l'aéroport à la location du véhicule, le chauffeur ayant déposé les deux autres couples, avec lesquels nous partagions le taxi, en priorité à leur hôtel alors que nous avions , me semble t il, plus de choses à faire qu'eux !  L'avant dernier jour ( de camp Kwando à Chobe River) nous a paru trop chargé: en effet, dans la même journée:350 km, passage de frontière,course à Kasane ( puisque nous avons été ” dépouillés” de notre nourriture au poste frontière du Botswana) et enfin visite du Chobe Park avec le souci d'arrivée à Ihaha avant la tombée du jour.( pas mal de stress!!). De plus, le lendemain, RDV fixé à 9h 30 au Chobe Safari Lodge à Kasane, et donc, re-traversée dans l'autre sens du Parc Chobé, à partir du camp Ihaha (35 km de pistes sablonneuses pas faciles, 30 km/h de moyenne, quasiment 2 h de traversée avec tous les risques que cela peut engendrer : crevaison, on s'est perdus … bref, gros stress pour être à l'heure. Visiter un Parc dans ses conditions n'est pas réalisable. Nous pensons que la solution est de prévoir un camping à Kasane et de conseiller un Game drive accompagné pour le Chobe Park car les pistes sont très sablonneuses et techniques avec un 4×4 classique. Ces remarques se veulent constructives pour l'amélioration du voyage. Par contre,les critères de location de la voiture ne correspondaient pas à ceux pratiqués en Europe:  – Zéro franchise veut dire pas de franchise en cas d'accident responsable ou non alors que nous nous sommes retrouvés avec une liste de 19 cas qui n'étaient pas couverts, certains normaux comme conduite en état d'ébriété ou de nuit, d'autres beaucoup plus discutables comme la tempête de sable !( je tiens à votre disposition la liste)  – réservoir vide au départ de la location et donc recherche d'une station la nuit tombée seul à Windhoek.Et quand je dis vide, c'est vide, puisque le plein a fait 145 litres alors que nous leur avons laissé allègrement 50 litres à notre départ.  – présence d' un tracker non signalé limitant la vitesse à 80 kms/h sur piste et 30kms/h en 4×4, se manifestant par un sifflement strident dans l'habitacle, le temps de comprendre cela peut être inquiétant. Enfin , cerise sur le gâteau, un phrase très encourageante avant notre départ de la part d'Emmanuel notre réceptif disant” un véhicule comme celui la  ça vaut 20000 euros et si vous le cassez, vous ne partez plus en vacances pendant plusieurs années” Rassurant, non ??? Nous avons fait tout de même un merveilleux voyage et nous vous en remercions vivement. Vero et olivier

 
Notre inspiration pour la création de ce voyage …